From 1 - 10 / 37
  • Les Centres Socio-éducatives sont des équipements de proximité, acteurs de l'animation de la vie sociale d’un territoire et/ou d’un quartier qui remplissent 4 missions principales suite à l’obtention par la CAF d’un agrément « Centre Social » : - un équipement de quartier à vocation sociale globale : ouverture à l’ensemble de la population habitant à proximité, accueil, animation, activités et services à finalité sociale - un équipement à vocation familiale et pluri générationnelle : lieu de rencontres et d’échanges intergénérationnels, développement des liens familiaux et sociaux - un lieu d'animation de la vie sociale : prise en compte de la demande sociale et des initiatives, développement de la vie associative - lieu d'interventions sociales concertées et novatrices : basé sur le développement du partenariat Les structures socio-éducatives financées. Données mises à jour annnuellement.Celles-ci sont issues du Service Jeunesse/référents territoriaux. Les Maisons de Jeunes et de la Culture (MJC) sont des lieux d’animation, de loisirs, de rencontres, de services et de formation à destination des habitants d’un territoire (commune ou communauté de communes). Elles remplissent une fonction d’animation globale d’un territoire de Villé en développant un certain nombre d’activités socio-éducatives en lien généralement avec des partenaires institutionnels (écoles, collèges) et associatifs. Les Réseaux d’Animation Intercommunale (RAI) sont des associations qui ont pour objectif la mise en œuvre d’une politique d’animation socioculturelle intercommunale concertée à l’échelle du territoire, particulièrement en faveur de la jeunesse. Périmètre d’intervention : Communauté de Communes

  • Cette base de données est constituée des écoles d'enseignement artistique du réseau Association Départementale d'Information et Actions Musicales (ADIAM) du Bas-Rhin. Réseau constitué par le Département avant l'obligation de mise en œuvre du Schéma Départemental de Développement des Enseignements Artistiques (SDDEA). Les mises à jour sont faites annuellement. Les types d'enseignement sont également précisés par école.

  • Le dispostif d'éducation à l'image Collège au cinéma permet de former le goût et de susciter la curiosité des collégiens par la découverte d'oeuvres cinématographiques dans leur format d'origine. L'objectif est de localiser les collèges partenaires chaque année (le nombre de collégiens partcipant est également disponible). Ces données sont mises à jour annuellement.

  • Le tronçon hydrographique est une notion définie par la circulaire n°91-50 : “ le tronçon hydrographique est une entité ou partie d'entité située intégralement à l'intérieur d'une zone hydrographique. ” Un tronçon hydrographique forme l'intersection entre une entité hydrographique et une zone hydrographique, identifiée de façon unique sur le plan national à l'aide d'un code hydrographique. Il peut être découpé en éléments hydrographiques distinguant le sous-milieu, codifié suivant une lettre en 8ème position. Le tronçon hydrographique est défini par un point kilométrique amont et un point kilométrique aval mesuré à partir de l’exutoire/embouchure du cours d’eau sur lequel il est situé. Le point kilométrique hydrographique (pk) permet de repérer un point sur le linéaire d'une entité. Au sens de la codification hydrographique, le point kilométrique 1000 étant pris pour origine, le pk d'un point est défini comme le complément à 1000 km de la distance entre ce point et cette origine dans un référentiel cartographique donné. Le tronçon hydrographique ne doit pas être confondu avec le tronçon hydrographique élémentaire : en effet, le tronçon élémentaire est un découpage d’un cours d’eau en arcs selon un ensemble d’attributs homogènes issu de la représentation cartographique du référentiel. Le tronçon hydrographique de la circulaire sera généralement constitué de plusieurs tronçons hydrographiques élémentaires. L'identification et la délimitation des tronçons, et plus généralement la mise en place de la codification hydrographique, est sous la responsabilité des Agences de l'Eau.

  • Musées et Centres d'Interprétation du Patrimoine du territoire bas-rhinois - Différentes informations caractérisent chaque musée : - sa thématique (ethnologie, art, histoire, archéologie, sciences et techniuqes, sciences et histoires naturelles= - son statut ( public, privé, associatif) - son éventuelle appelation 'Musée de France ' Des données sur la fréquantation viendront également s'ajouter aux informations disponibles à moyen terme.

  • GEOFLA® contient la description de l'ensemble des unités administratives du territoire national (communes, cantons, arrondissements, départements, régions). Il s'agit de l'édition 2013. Les données sont disponibles sur la France entière pour permettre la représentation de phénomènes statistiques notamment. Les contours des communes et autres unités administratives sont relativement généralisés.

  • Les Contrats de Territoire Jeunesse (CTJ) sont des dispositifs contractuels permettant au territoire de développer une politique jeunesse locale, transversale, partagée avec les acteurs de terrain et initiée par les élus. Périmètre : Communauté de Communes. Définition des périmètres de contractualisation des politiques jeunesse par communauté de communes. Les données mises à jour annnuellement.Celles-ci sont issues du Service Jeunesse/référents territoriaux.

  • Conformément à la réglementation communautaire (n° 1593/2000), la France a mis en place depuis 2002, le Registre Parcellaire Graphique (RPG) qui est un système d’information géographique permettant l’identification des parcelles agricoles. Ce dispositif, administré par l’Agence de Services et de Paiement (ASP), est utilisé pour la gestion des aides européennes à la surface. Il contient environ 6 millions d’îlots, soit plus de 27 millions d’hectares, déclarés annuellement par près de 400 000 agriculteurs pour toute la France. Un îlot correspond à un ensemble contigu de parcelles culturales exploitées par un même agriculteur. Le dessin des îlots est mis à jour chaque année par les agriculteurs sur la base de l’orthophoto de l'Institut Géographique National (BD ORTHO® de l'IGN). La précision géographique du RPG correspond généralement à l’échelle du 1:5000 et sauf exception, il n’y a pas de recouvrements entre les îlots déclarés une même année. Par ailleurs, par le biais des déclarations, chaque îlot est associé à un ensemble de données alphanumériques liées à l’occupation du sol (nature de la culture et surface) ou aux caractéristiques de l’exploitation. La propriété intellectuelle des données décrites ci-dessus appartient communément à l'ASP et au Ministère de l'agriculture de l'agroalimentaire et de la forêt.

  • Le produit POINT ADRESSE® V2.1 est une base de donnée vecteur 2D qui contient les adresses postales. La version 2 améliore la localisation des adresses par l'utilisation de la composante parcellaire du Référentiel à Grande Echelle®. Elle diffère de la V1 par la présence d'identifiants stables.

  • Categories  

    Données de mesure du trafic routier sur les RD du Bas-Rhin. Environ 35 points sont mesurés en permanence (stations SIREDO). Le reste du réseau routier, sectionné en 1000 sections, fait l'objet de mesures temporaires selon un rythme pluri-annuel. A partir de ces mesures ponctuelles, on effectue des calculs statistiques pour évaluer le trafic annuel de chaque section, en distinguant le trafic Tous véhicules et le trafic Poids lourds. Précision des valeurs de trafic : environ 10%. Les données sont organisées pour permettre au choix une consultation générale visuelle (cartographique, optimisée à l'échelle 1/100.000) ou une consultation détaillée (accès aux tableaux des chiffres détaillés). Les données de trafic de l'année N sont généralement consolidées et rendues disponibles au mois de mars de l'année N+1.